• FR/FR
  • Mon Compte
Voitures d’occasion : peut-on avoir confiance dans le kilométrage affiché au compteur ?

Voitures d’occasion : peut-on avoir confiance dans le kilométrage affiché au compteur ?

Publié le 12 oct., 2016

Lire plus

Autrefois, avant l’avènement des compteurs kilométriques électroniques, le kilométrage des voitures d’occasion était un élément à la fiabilité incertaine. Il y avait peu de moyens de s’assurer de son exactitude et il fallait s’en remettre à la bonne foi du vendeur. Après tout, comment pouvait-on apprécier 10 000 ou 20 000 kilomètres en moins affichés par un compteur quand la voiture était en bon état, en conformité avec son âge ?

Mais il serait naïf de penser que depuis que l’électronique a remplacé les systèmes mécaniques la fraude est impossible. La nature humaine est ainsi faite que chaque barrière est toujours contournée.

Des fraudes au kilométrage sont régulièrement rapportées ; elles sont généralement le fait de vendeurs particuliers ou de revendeurs de second rang peu scrupuleux. Néanmoins, selon des données du service juridique et des politiques publiques de l’Automobile Club Association, ce fléau affecterait un véhicule d’occasion sur cinq vendus en France, ce qui n’est pas rien. La technique est relativement simple en utilisant un appareil conçu pour dialoguer avec l’ODB, l’ordinateur de bord, pour modifier les données qu’il contient. Un jeu d’enfant pour beaucoup aujourd’hui, à une époque où la révolution numérique semble déjà un fait du passé lointain !

Ce constat fait, la question de la confiance est donc toujours centrale. Compte tenu de la généralisation du suivi des opérations d’entretien de manière informatique et des enjeux pour leur image de marque, les concessionnaires officiels et les réseaux de revente des marques font partie des acteurs fiables du marché de l’occasion. Un achat auprès d’eux est donc la garantie d’une opération transparente. À l’instar de ces acteurs majeurs, les loueurs de voitures répondent aux mêmes impératifs pour des raisons similaires.

C’est le cas de Hertz Rent2Buy, une branche de Hertz. Entreprise de réputation mondiale, dont le nom s’affiche dans plus de 140 pays, comptant près de 30 000 salariés, Hertz est une entreprise globale, dotée d’un code conduite des affaires et d’une éthique où la transparence est centrale et primordiale vis-à-vis de ses clients, actuels comme potentiels. Son statut oblige aussi Hertz à rendre des comptes sur ses actions. Lorsque Hertz engage son nom et sa réputation en certifiant le kilométrage des voitures d’occasion qu’elle met sur le marché, c’est donc en toute confiance que chaque acheteur potentiel peut souscrire à son offre.

Archives blog

Autres articles

Quels sont les avantages de l’occasion par rapport au neuf ?

Quels sont les avantages de l’occasion par rapport au neuf ?

Lire plus

Portrait de la voiture du futur

Portrait de la voiture du futur

Lire plus