• FR/FR
  • Mon Compte

Voiture semi-autonome ou autonome, quelle différence ?

Publié le 09 janv., 2019

Lire plus

Le niveau d’autonomie des voitures traduit leur capacité à répondre aux critères du barème défini par l'Organisation Internationale des Constructeurs Automobile. Ce barème repose sur les capacités de l’ordinateur de bord à prendre en charge les trois différentes fonctions mises en œuvre lors d’un déplacement : l’accélération, la direction et le freinage.

Le niveau 0 correspond aux véhicules dépourvus d’ordinateur de bord – ou d’un ordinateur aux capacités réduites qui se limite à signaler un danger (par exemple à l’approche d’un obstacle en reculant, un signal d’avertissement est émis, mais sans réaction du véhicule). Le conducteur seul maîtrise la voiture et les trois fonctions citées plus haut.

Le niveau 1 est celui du conducteur assisté : le véhicule gère une seule fonction, telle la distance de sécurité par rapport au véhicule précédent s’il possède un régulateur de vitesse adaptatif.

p> Au niveau 2, l’ordinateur prend en charge la direction et la vitesse mais le conducteur reste responsable de la conduite et doit se tenir prêt à réagir pour reprendre le contrôle. Au niveau 3, l’automatisation conditionnée, le véhicule est capable d’autonomie dans des conditions spécifiques, comme un embouteillage : la voiture avance et s’arrête au rythme du trafic – et le conducteur peut consulter ses emails ou lire, mais doit toujours être en mesure de reprendre le volant.

Le niveau 4, semi-autonomie, correspond à un véhicule capable d’évoluer sans conducteur à bord dans une situation précisément définie. Cela peut être un véhicule navette sur une plateforme à la circulation réglementée, ou une voiture qui rejoint seule sa place de stationnement.

Le niveau 5, dit de la « certitude machine », est celui où le véhicule dispose de son « libre-arbitre » pour évaluer les situations et réagir en fonction de ce qu’il a détecté. Cela implique la prise de décision instantanée pour limiter les conséquences devant un accident inévitable – situation illustrée par le dilemme entre percuter un piéton isolé ou un mur avec quatre passagers à bord… Au niveau 5, il n’a plus besoin du conducteur.

Compte tenu de la législation actuelle, la circulation de véhicules niveau 4 et 5 est interdite en France. Et à vrai dire, l’essentiel du parc automobile est au niveau 0. Malgré les annonces ici et là, la voiture autonome n’est pas pour tout de suite. En attendant, achetez déjà une voiture d’occasion automatique ; même classée niveau 0, vous apprécierez grandement ses avantages par rapport à une boîte manuelle !

* Source : sondage de l’Institut Thatcham pour le compte d'Euro NCAP

Autres articles

voiture à vendre

Savez-vous ce qu’est l’OBD ?

Lire plus

Quelle motorisation est la plus efficace ?

Quelle motorisation est la plus efficace ?

Lire plus