• FR/FR
  • Mon Compte
Villes intelligentes en France

Villes intelligentes en France

Publié le 19 oct., 2018

Lire plus

L’urbanisation actuelle est le fruit d’une longue histoire émaillée localement de brutale modification de paysage urbain, comme le furent en France les travaux d’Haussmann à Paris, ou les reconstructions des villes détruites en 1945, telles Brest ou Le Havre.

Aujourd’hui, la révolution numérique (en particulier les données massives) et l’indispensable passage des énergies d’origine fossile aux renouvelables sont au cœur des défis auxquels l’humanité doit faire face, en premier lieu limiter le réchauffement climatique et amortir ses conséquences.

Les évolutions en cours d’ordre organisationnel, technologique et sociétal des villes sont l’amorce d’une réponse. La ville future sera intelligente, intégrant dans une approche systémique l’ensemble de ses fonctions - espace de vie, de travail, de commerce et de culture – et systèmes connexes – sécurité, santé, énergie, eau, déchets et mobilité.

Les villes françaises se sont développées de manière concentriques autour d’un centre historique. Pour beaucoup, la limitation de la circulation dans ces centres est devenue la première réponse face à l’engorgement du trafic. Mais le moment est venu d’aller plus loin.

Le nouveau défi de la mobilité urbaine consiste à intégrer les modes de transport – rail, automobile, cycle et marche à pied – en un système unique qui soit efficace en étant capable d’absorber les pics de trafic, accessible en permettant de commuter d’un mode à l’autre, abordable financièrement pour les habitants, fiable et sûr, tout en réduisant son empreinte environnementale (espace foncier, pollution).

Quel sera la place de l’automobile dans cet espace ? Probablement réduite par rapport à la situation actuelle, du fait de politiques restrictives d’accès à la ville, mais aussi de la mise en place de voitures électriques et autonomes qui favoriseront l’autopartage.

Aujourd’hui environ 25 villes françaises ont lancé des programmes intelligents, métropoles régionales ou villes moyennes. Issy-Les-Moulineaux développe ainsi des outils prédictifs en temps réel d'aide à la décision sur la circulation à partir de données de différentes sources (open data, capteurs, réseaux sociaux). De son côté, Lyon a déployé des navettes autonomes et électriques Navya dans le quartier Confluence.

Mais à ce stade, le potentiel des villes intelligentes reste cependant mal apprécié, avec une incapacité à mettre en place des stratégies cohérentes de long terme. L’urgence climatique devrait forcer à l’accélération, ainsi que l’élargissement de l’offre de voitures à vendre connectées et bientôt autonomes, que ce soit des voitures hybrides ou des voitures à faibles émission.

Autres articles

La voiture électrique, le futur de l’automobile européenne

La voiture électrique, le futur de l’automobile européenne

Lire plus

Adoptez le chargeur à induction magnétique

Adoptez le chargeur à induction magnétique

Lire plus