• FR/FR
  • Mon Compte
Quels critères pour l’achat d’un modèle hybride ?

Quels critères pour l’achat d’un modèle hybride?

Publié le 12 oct., 2018

Lire plus

L’année 2017 a vu le marché de l’hybride en France progresser de 40% par rapport à 2016 pour atteindre 81 547 voitures, dont 11 868 rechargeables. La part de marché des véhicules hybrides est ainsi passée de 2,90 % à 3,86 %. Aujourd’hui, près de 60 modèles hybrides sont présents sur le marché, une trentaine sont rechargeables.

Alors que l’autonomie 100 % en électrique d’une hybride « simple » reste réduite à quelques kilomètres seulement, une hybride rechargeable peut couvrir sur sa batterie plusieurs dizaines de kilomètres, soit un trajet domicile-travail aller et retour pour de nombreuses personnes.

L’hybride rechargeable constitue l’alternative entre d’un côté les motorisations classiques essence ou diesel et les voitures électriques : l’hybride électrique intègre les avantages de toutes les motorisations, tout en préservant l’autonomie des voitures essence ou diesel.

La contrepartie de ces avantages est double : d’une part un coût d’acquisition élevé, d’autre part une complexité technologique accrue – qui peut générer des coûts de maintenance importants dans la durée.

Les critères de base pour l’achat d’un modèle hybride sont identiques à ceux d’un modèle classique : utilisation privilégiée, capacité d’emport et besoin en autonomie au quotidien, hors déplacements exceptionnels de grande distance. Si l’usage est par exemple le trajet domicile-travail, une hybride rechargeable permet des déplacements 100 % électriques quasiment en permanence, en procédant à la charge de nuit en heures creuses pour bénéficier du meilleur tarif de l’électricité.

Suivant votre usage, le choix peut se porter sur une rechargeable essence ou diesel ; compte tenu du contexte actuel d’évolution du prix des carburants, un diesel n’est véritablement à privilégier que si vous devez régulièrement faire de long trajets autoroutiers.

Aujourd’hui, l’hybride rechargeable est disponible à partir du segment des compactes – aucune véritable citadine ne bénéficie de cette technologie. Dès lors, l’investissement à consentir est au moins de 35 000 euros, avec un surcoût de près de 9000 euros par rapport à une hybride simple – tandis qu’une essence équivalente sera 3000 à 5000 euros moins chère que cette dernière.

Si vous privilégiez l’achat d’une voiture d’occasion, les voitures hybrides d’occasion restent malheureusement rares sur le marché et bénéficient d’une cote généralement élevée. L’évolution à la baisse de ce segment du marché n’est pas pour demain, tant que la plupart des voitures à vendre en occasion seront diesel ou à essence.

 

 

Autres articles

L’importance de l’essai routier

L’importance de l’essai routier

Lire plus

La voiture électrique, le futur de l’automobile européenne

La voiture électrique, le futur de l’automobile européenne

Lire plus