• FR/FR
  • Mon Compte
Négliger l’entretien régulier, un choix aux conséquences coûteuses

Négliger l’entretien régulier, un choix aux conséquences coûteuses

Publié le 20 déc., 2017

Lire plus

Voiture d’occasion ou neuve, vous venez d’acquérir un nouveau véhicule et de consentir à une dépense conséquente. Quelle que soit votre stratégie en matière d’automobile - remplacement régulier à court ou moyen terme ou utilisation jusqu’à épuisement du potentiel du véhicule -, vous avez tout intérêt à son entretien régulier, selon les normes prescrites par le conducteur.

D’une part, l’entretien est la condition première pour garantir la fiabilité et la longévité de la voiture, avec en corollaire le maintien de ses performances : consommation de carburant, respect des normes anti-pollution dépendent étroitement du bon réglage du véhicule, du remplacement des fluides et filtres et de pièces d’usure.

D’autre part, c’est aussi une condition de la sécurité. Le maintien des distances de freinage est lié à l’usure des plaquettes de frein et un remplacement trop tardif de ces dernières, outre qu’il affecte la sécurité entraînera une usure prématurée de vos disques, voire l’obligation de les remplacer : et par conséquent des dépenses supplémentaires.

Autre exemple, la géométrie : son mauvais réglage affecte la conduite et entraîne l’usure inégale et prématurée des pneumatiques. Là encore, tarder à corriger un défaut de direction aura pour conséquence d’élever le montant de votre facture.

Aussi, il convient d’adopter vis-à-vis de l’entretien une démarche proactive et d’initier dès qu’un problème se fait jour sa remédiation, et ceci même si vous respectez scrupuleusement les échéances d’entretien prévues dans votre manuel du conducteur ou celles générées par l’ordinateur de bord du véhicule s’il en est équipé. En effet, un problème peut apparaître peu de temps après une révision et il ne faut pas attendre la suivante pour y remédier : dans l’intervalle, il aurait toute chance de s’aggraver et d’entraîner des frais plus importants que s’il était traité rapidement.

La fréquence des révisions chez le garagiste dépend bien évidemment du kilométrage que vous parcourez. Désormais, si vous parcourez moins de 15 000 kilomètres par an avec une voiture récente, il est probable que vos intervalles de vidange moteur soit de 2 ans, voire plus. Dans ces cas, il est préférable d’adopter un rythme d’entretien selon la durée (à 24 ou 12 mois), et non selon le kilométrage. Par ailleurs, les contrôles techniques - tous les deux ans à partir du premier qui doit intervenir avant les quatre ans de la voiture – sont l’occasion de détecter des problèmes et il importe d’y remédier dans les meilleurs délais.

L’entretien est synonyme d’économies dans la duréee et l’un des éléments qui affectera la valeur de revente de votre voiture. En achetant une voiture d’occasion en Lorraine ou ailleurs en France avec Hertz Rent2Buy, partez à son volant avec l’assurance qu’elle aura été parfaitement entretenue !

Archives blog

Autres articles

Faites-vous une véritable économie en achetant d’occasion ? La réponse est « Oui » !

Faites-vous une véritable économie en achetant d’occasion ? La réponse est « Oui » !

Lire plus

Le b.a.-ba de l’entretien auto

Le b.a.-ba de l’entretien auto

Lire plus