• FR/FR
  • Mon Compte
Location Longue Durée (LLD) ou achat d’occasion

Location Longue Durée (LLD) ou achat d’occasion

Publié le 28 mars, 2018

Lire plus

Acheter une voiture neuve en pleine propriété représente une dépense importante et le bien acquis se déprécie de l’ordre de 20 à 25 % au terme de la première année de possession, puis de 8 à 10 % environ par an. Ce type d’achat s’avère donc coûteux, même s’il s’accompagne du plaisir d’être le premier conducteur à prendre le volant.

Pour dépenser moins ou autrement, deux autres options se présentent à l’acquéreur d’une voiture neuve. Pour celui qui tient à choisir un modèle particulier, la Location Longue Durée (LLD) est une alternative. Elle ne réclame qu’un investissement initial limité pour régler le 1er loyer majoré – pouvant correspondre au montant de la reprise d’un véhicule – qui sera suivi du paiement de loyers mensuels fixes pendant une durée déterminée à la souscription pouvant aller jusqu’à 60 mois. Au terme du contrat de LLD, le véhicule doit obligatoirement être restitué.

Similaire à la LLD, la Location avec Option d’Achat (LOA) se distingue de la première par la possibilité d’acquérir définitivement le véhicule à la fin du contrat de location. Cette formule, plus proche de la vente de voiture classique en cas d’acquisition finale, est aussi désignée par le terme leasing.

Outre le choix du véhicule, la LLD et la LOA offrent l’avantage de lisser votre dépense et le contrat s’accompagne d’un plan d’entretien. Au chapitre des inconvénients, le kilométrage doit être contenu dans les limites prévues au contrat, et le volume de kilomètres déterminé au départ affecte évidemment le montant du loyer. Par ailleurs, des pénalités peuvent être appliquées à la restitution de la voiture en fonction de son état.

Évitant à l’automobiliste les inconvénients de la pleine propriété, la LLD et la LOA ont cependant un coût relativement important – le revers de la médaille d’un service de qualité.

Alternative, l’achat d’occasion se révèle plus économique à terme. L’apport initial nécessaire peut correspondre au montant du 1er loyer en LLD ou LOA, les mensualités de crédit (le cas échéant) suivantes équivalant aux loyers. La différence majeure est qu’au terme du crédit l’automobiliste est propriétaire du capital que représente la valeur de reprise du véhicule – tandis que celui qui aura opté pour la LLD ou la LOA ne récupère aucun capital à la restitution, et doit même régler le solde si dans le cadre d’une LOA il souhaite acheter la voiture.

Bien évidemment, acheter en occasion ne permet pas de choisir toutes les caractéristiques et options du modèle que l’on souhaite acquérir. Toutefois, le marché de l’occasion propose en permanence des centaines de milliers de véhicules, très récents pour certains et superbement équipés.

Parmi les pourvoyeurs du marché de l’occasion, les sociétés spécialisées dans la LLD disposent ainsi de nombreuses ex-voitures en LLD/LOA à vendre en France, notamment des haut de gamme âgés de 12 à 60 mois. De leur côté, les spécialistes de la location de courte durée tel Hertz possèdent en permanence une gamme fournie de voitures de location à vendre – âgées de 2 ans en moyenne – provenant de leurs parcs de location. Alors, voitures en LLD/LOA à vendre ou voitures de location à vendre, faites votre choix, la vente de voitures est un secteur offrant toutes les possibilités !

Autres articles

Avez-vous déjà pensé à l'achat d'une voiture de location ?

Avez-vous déjà pensé à l'achat d'une voiture de location ?

Lire plus

Le contrôle du système d’injection, une opération à faire régulièrement

Le contrôle du système d’injection, une opération à faire régulièrement

Lire plus