• FR/FR
  • Mon Compte
Les Hummers Sont Écolos, Les Poules Ont Des Dents: Comment Pratiquer L’Éco-Conduite

Les Hummers Sont Écolos, Les Poules Ont Des Dents: Comment Pratiquer L’Éco-Conduite

Publié le 24 juil., 2012

Lire plus

Cela va sans dire, nous adorons tous nos voitures, en particulier quand on voit à travers les vitres les piétons qui se promènent sous la pluie ou la neige. On les regarde avec un soupçon de d’empathie,…avant de s’en aller en voiture. Si les automobiles ont amélioré nos vies, elles ont cependant des conséquences négatives sur l’environnement, conséquences dont les effets se font de plus en plus sentir aujourd’hui. La plupart des voitures sur les routes du monde d’aujourd’hui polluent l’air et l’atmosphère d’une façon ou d’une autre. Cette dégradation de l’environnement a commencé depuis l’avènement même de la voiture, mais ce n’est que récemment que les humains ont collectivement reconnu ce fait et ont pris des mesures pour le limiter.

Offert par Diaries of an Existentialist. Le mouvement «green living», épousant les choix de la durabilité environnementale et de la réduction de l’empreinte carbone, est un premier pas très fort pour stopper la dégradation de l’air. Malheureusement, la plupart d’entre nous continue à conduire des véhicules énergivores aux émissions nocives. Bien qu’on ait l’intention d’acheter une voiture électrique, ou de prendre les transports en commun plus souvent, nos finances et les circonstances viennent souvent contredire notre objectif de créer un changement positif tout de suite. Que devrait faire un automobiliste pour réduire l’emprunte carbone de son véhicule ? Des tas de choses. Voici les neuf meilleures actions simples par lesquelles n’importe quel conducteur, dans n’importe quelle voiture, peut commencer à limiter son emprunte carbone et adopter une attitude réellement écologique :

Fermez les vitres autant que possible pendant que vous conduisez, à moins que vous rouliez à moins de 80 kilomètres heure. Ouvrir les fenêtres augmente l’effet de la traînée aérodynamique de votre voiture et réduit également son efficacité énergétique.

Dreamstime Offert par Dreamstime.

Evidemment, la circulation en accordéon épuise les automobilistes… et l’environnement. Adoptez une méthode empirique et n’appuyez pas trop sur le champignon. Évitez les freinages brusques et les accélérations rapides. Anticipez la circulation autour de vous pour vous arrêter et accélérer progressivement. Quand on conduit en douceur, on réduit l’usure des freins, on économise du carburant et l’on développe une conduite plus sûre. Au lieu de faire la queue dans votre voiture et d’attendre de vous faire servir au drive du fast-food, ou de tout magasin, il vaut mieux se garer et entrer dans le restaurant ou le magasin. Cela vous paraît superflu, mais une voiture à l’arrêt gaspille beaucoup d’essence. Petit rappel en liaison avec le sujet, les moteurs des voitures d’aujourd’hui n’ont aucun besoin d’être réchauffés et d’être préchauffés à l’arrêt en hiver avant d’effectuer le trajet prévu. Cette action provoque les émissions de CO² supplémentaires et n’aide pas le moteur. Cependant, s’il fait mois quarante degrés, on peut comprendre d’être tenté de démarrer le moteur un petit peu avant de conduire. Le bon entretien de votre voiture permet de réduire sa consommation de carburant. Assurez-vous de remplacer le filtre à air comme suggéré dans le manuel de votre auto. Garder vos pneus gonflés à la pression recommandée peut réduire votre consommation de carburant de 3 à 4 %. Attention, ceux qui se prennent pour Fangio ! Les limitations de vitesse sont là pour votre sécurité, et aussi pour vous aider à économiser du carburant. Essayez de maintenir une vitesse constante. Utiliser le régulateur de vitesse sur l’autoroute, vous permettra d’économiser 10 à 15% de carburant. Si on vidait le coffre? Si vous « trimballez tout le temps tout un tas de trucs » dans votre voiture, le poids supplémentaire va nuire à votre consommation. Débarrassez-vous d’autant de choses inutiles et de poids que possible, car plus vous transportez, plus le votre moteur doit travailler. Pensez à recycler ce que dont vous vous débarrassez. Planifiez vos itinéraires à l’avance ! Préparez votre itinéraire avant de vous lancer sur la route. Si vous pouvez éviter les embouteillages en changeant légèrement votre parcours, vous pouvez réduire le temps passé arrêté. Pensez aussi au covoiturage : quelqu’un fait peut-être le même trajet que vous et vous pourriez ne pas prendre votre véhicule et/ou partager les frais.

Europe1.fr Offert par Europe1.fr.

Faisons le plein avec soin. A la station service, résistez à la tentation de faire le plein « complètement à ras ». Même quelques gouttes d’essence renversées peuvent nuire à l’environnement et s’infiltrant dans le sol ou en s’évaporant. Choisissez des produits écologiques. Pour le nettoyage il existe maintenant de nombreux produits fabriqués à partir de composants naturels bio dégradables qui ne pollueront pas l’environnement une fois utilisés. Pour les pièces d’usure, comme l’huile moteur, les pneus, les batteries,…, les principaux fabricants ont développé des références spécifiques dont la fabrication et/ou l’usage ont un impact moindre sur l’environnement que les références standards : pneu à moindre résistance au roulement optimisant la consommation de carburant, etc…

voitures d’occasion

Archives blog

Autres articles

Comment Trouver Une Bonne Voiture D’Occasion

Comment Trouver Une Bonne Voiture D’Occasion

Lire plus