• FR/FR
  • Mon Compte
Le Mans, une course bientôt incontournable pour les constructeurs automobiles

Le Mans, une course bientôt incontournable pour les constructeurs automobiles

Publié le 08 juil., 2016

Lire plus

Les 24 heures du Mans 2016 ont vu le retour du grand constructeur Ford, 50 ans après sa première victoire en 1966. Vainqueur quatre fois consécutives avec la mythique GT40, Ford a aligné en 2016 quatre exemplaires de l’actuelle GT40 propulsée par son moteur EcoBoost le plus puissant et le plus abouti, un V6 3,5 litres biturbo de plus de 700 chevaux.

Huit constructeurs étaient alignés au départ en 2016 : Porsche, Audi et Toyota dans la catégorie LMP1, Alpine en LMP2 et Aston-Martin, Ford, Ferrari et Chevrolet en catégorie GT en compagnie de Porsche. Nissan, après l’échec de l’originale Nismo en 2015, reste un fournisseur de moteurs majeur en LMP2.

En 2017 ou 2018, Bentley pourrait revenir sur le circuit sarthois ; une rumeur annonce l’arrivée de BMW en 2018 avec une voiture à hydrogène. Peugeot, dont le succès commercial se confirme peu à peu, peut-il envisager longtemps d’être absent ?

Ce regain d’intérêt pour l’endurance et les légendaires 24 heures du Mans, seule course de 24 heures de réputation mondiale, a des explications. Une victoire au Mans reste prestigieuse et constitue une excellente opération de communication, à l’exemple de Ford dont le retour fait la une des médias et promeut la technologie EcoBoost de ses voitures de série.

Mais il y a d’autres motivations pour les constructeurs. La révolution en cours de la motorisation automobile est une rupture totale avec le passé. Jusqu’à la mise sur le marché de la Toyota Prius, première voiture hybride de série, les moteurs à essence ou au diesel étaient les seuls à propulser nos voitures. Aujourd’hui, outre les hybrides, les moteurs à hydrogène ou les voitures électriques se développent, avec une intégration des voitures à l’environnement numérique qui oblige à reconsidérer le rôle – si ce n’est l’utilité – du conducteur, sans oublier la recherche d’une réduction de l’impact environnemental des voitures.

La course d’endurance est un banc d’essai et une vitrine. Un fait bien compris des dirigeants de l’Automobile Club de l’Ouest : la catégorie LMP1 laisse un champ très libre aux constructeurs pour développer leurs innovations avec une règlementation de la puissance basée une allocation d’énergie. Les prototypes LMP1 sont la vitrine technologique des constructeurs pour promouvoir les innovations que leurs voitures de série embarqueront bientôt, et attirer vers eux les consommateurs d’automobiles que nous sommes tous, de plus en plus nombreux dans le monde. Des innovations qui se retrouveront à court terme dans les voitures d’occasion mises en vente par Hertz Rent2Buy, tandis que les constructeurs qui refusent d’entrer dans l’arène risquent de voir leur image pâlir aux yeux du public.

Archives blog

Autres articles

Silverstone, la bataille d’ Angleterre du championnat du monde de Formule 1 2016

Silverstone, la bataille d’ Angleterre du championnat du monde de Formule 1 2016

Lire plus

Des règles simples pour entretenir votre décapotable toute l’année

Des règles simples pour entretenir votre décapotable toute l’année

Lire plus