• FR/FR
  • Mon Compte
Emissions de CO2 des voitures particulières : l’Europe en bonne voie !

Emissions de CO2 des voitures particulières : l’Europe en bonne voie !

Publié le 11 mai, 2015

Lire plus

Le secteur des transports routiers est un des plus pollueurs en termes d’émissions de gaz à effets de serre (GES), dont le dioxyde de carbone (CO2) représente 78%. Dans la cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, l’Union Européenne a fixé un objectif de réduction de 20% des GES en 2020 par rapport à 1990.

Depuis le 1er septembre 2014, les nouvelles homologations de véhicules particuliers neufs provenant des États membres de l’UE sont soumises à la norme Euro 6. La limite est de 130g de CO2/km parcouru (5,2l/100km) pour les voitures neuves en 2015. À partir de 2020, ce niveau doit descendre à 95g de CO2 (3,7l/100km). Ces valeurs sont des moyennes qui seront calculées à partir de 2015 sur 100% des véhicules produits annuellement par un constructeur ou groupement de constructeurs.

La recherche des objectifs tient compte des implications pour les marchés et la compétitivité des constructeurs et est attentive à développer des nouvelles technologies. L’adaptation aux normes se fait avec souplesse et progressivité : ainsi, en 2012, la moyenne des émissions de CO2 était calculée sur 65% des véhicules produits, sur 80% en 2014. Le mode de calcul a incité à la production de véhicules propres : en 2014, une voiture émettant moins de 50g de CO2/km comptait pour 2,5 voitures. Les voitures d’occasion proposées par Hertz Rent2Buy, très récentes, sont pour la plupart sous les 130g de CO2/km.

Ces règles sont applicables quel que soit le carburant; l’évolution des technologies a rendu les diesels performants en termes d’émissions de CO2, surpassant les véhicules à essence. Depuis septembre 2014, Euro 6 impose aux moteurs diesel d’émettre deux fois moins d’oxydes d’azote (les Nox) par rapport à Euro 5 et les constructeurs équipent les voitures de systèmes de Réduction Catalytique Sélective (RCS). Il est attendu que la norme Euro 7, vers 2017, abaisse encore les seuils, entrainant des surcoûts pour le diesel face à l’essence qui mise sur des moteurs de faible cylindrée pour réduire ses émissions de CO2. Par ailleurs, l’Union Européenne a demandé aux Etats de ne plus favoriser fiscalement le diesel : en France, la taxe sur le diesel augmentera de 4,4 centimes en 2015, amenant un resserrement avec l’essence. Progressivement les bénéfices de rouler au diesel s’estompent !

Archives blog

Autres articles

Offrez-vous un essai de longue durée avant de choisir votre nouvelle voiture !

Offrez-vous un essai de longue durée avant de choisir votre nouvelle voiture !

Lire plus

Quelles sont les meilleures voitures pour partir en vacances?

Quelles sont les meilleures voitures pour partir en vacances?

Lire plus