• FR/FR
  • Mon Compte
Courroies, durites et flexibles, soyez vigilants !

Courroies, durites et flexibles, soyez vigilants !

Publié le 11 juil., 2018

Lire plus

Les courroies sont essentielles et une voiture en possède généralement deux, parfois plus. Les deux principales sont la courroie de distribution et la courroie d’accessoires.

La courroie de distribution assure la synchronisation des temps du moteur, transmettant le mouvement du vilebrequin à l’arbre à cames qui pilote l’ouverture des soupapes. Si certaines voitures ont une chaîne de distribution ou une cascade de pignons, la plupart sont dotées d’une courroie crantée en caoutchouc. Une rupture de celle-ci provoque généralement la destruction du haut-moteur, les pistons venant frapper les soupapes et l’arbre à cames est poussé hors des paliers. Si elle ne demande aucun entretien, la courroie de distribution doit être remplacée (souvent la pompe à eau est changée par la même occasion) à des intervalles allant de 50 000 à plus de 200 000 kilomètres selon les véhicules.

La courroie d’accessoires – parfois encore appelée courroie d’alternateur – transmet le mouvement rotatif de la poulie du moteur aux poulies de la pompe à eau, de la pompe de direction assistée, du compresseur de climatisation et de l’alternateur. Sans elle, l’alternateur ne peut plus charger la batterie, la pompe à eau s’arrête… Sans entretien, son remplacement intervient entre 130 000 et 200 000 kilomètres. Certaines voitures peuvent avoir deux courroies d’accessoires ; vérifiez votre manuel du conducteur pour savoir ce qu’il en est pour votre véhicule.

Il convient donc d’être vigilants avec les voitures à vendre ayant dépassé les 120 000 kilomètres. Il est probable qu’une ou des courroies devront être remplacées rapidement.

Les durites servent à faire circuler l’eau du circuit de refroidissement et également à l'admission d'air et à la ventilation, à la circulation des liquides de lave-glace ou lave-phares. Chaque voiture en possède plusieurs. Avec la courroie du ventilateur (le cas échéant), les durites - ou durits - constituent un point faible du circuit de refroidissement. Fabriquées essentiellement en caoutchouc, elles durcissent et craquèlent au fil du temps et une fois amorcée la dégradation se propage souvent très vite. Une fuite d’une durite de liquide de refroidissement risque d’entraîner une surchauffe du moteur, voire des dommages importants si elle rompt totalement.

Les flexibles servent à la circulation des fluides hydrauliques (direction, freinage), du carburant ou du réfrigérant de climatisation : des circuits soumis à une pression élevée. Cette caractéristique fait que les flexibles sont à leurs extrémités munis d’un embout vissé, tandis que les durites qui sont sur des circuits à pression moindre ne sont équipées que de colliers.

Plus solides que les durites, les flexibles ont une durée de vie supérieure à dix ans qui fait que leur remplacement est plus souvent lié à un problème d’étanchéité au niveau de l’embout qu’à un défaut du caoutchouc. Fréquemment, durites et flexibles comportent aujourd’hui une date de péremption qui indiquent le moment de les remplacer… Une aide précieuse pour les conducteurs qui viennent d’acheter une voiture d’occasion !

Autres articles

F1 : des jeunes pilotes aux dents longues !

F1 : des jeunes pilotes aux dents longues !

Lire plus

Jantes alu ou magnésium, avantages et inconvénients

Jantes alu ou magnésium, avantages et inconvénients

Lire plus