• FR/FR
  • Mon Compte
Comment valoriser sa voiture pour la revente

Comment valoriser sa voiture pour la revente

Publié le 03 janv., 2018

Lire plus

En France, pour la plupart des personnes, la voiture est encore indispensable à leur vie quotidienne. Selon votre situation familiale et professionnelle et votre lieu de résidence, vous êtes dès lors amené à remplacer régulièrement ou de manière occasionnelle votre voiture.

Véhicule trop petit ou peu adapté à vos conditions d’utilisation, kilométrage important, réparations onéreuses nécessaires, les raisons de changer de voiture sont diverses, et l’opération a généralement un impact non négligeable sur votre situation financière.

Afin de réduire votre dépense initiale, l’achat d’occasion est la solution à privilégier, bien moins onéreuse que le neuf. Une voiture de deux à trois ans avec un kilométrage compris entre 20000 et 40000 kilomètres sera ainsi de 25 à 30 % environ moins chère qu’un modèle identique neuf. Vous pouvez ainsi faire d’excellentes affaires pour un prix inférieur à 15000 euros en acquérant une voiture qui au départ valait plus de 20000 euros.

Mais acheter une voiture d’occasion, ou une neuve, c’est aussi penser très tôt à son remplacement inéluctable. À ce moment-là, c’est bien souvent la valeur résiduelle de votre voiture qui constituera votre apport financier, du moins une grande partie. Il importe dès lors d’entretenir et de prendre soin de son véhicule de manière régulière et rigoureuse.

Au moment où vous vous séparerez de votre voiture sa valeur reposera principalement sur son âge – qui associé à un kilométrage annuel théorique d’environ 15000 à 18000 kilomètres pour un modèle essence et 25000 à 30000 kilomètres pour un diesel, détermine une cote de base. Cette dernière est ensuite corrigée en tenant compte du kilométrage réel.

Le dernier facteur affectant la valeur est l’état général de la voiture, celui-ci dépendant bien évidemment de votre conduite, de la disponibilité ou non d’un garage couvert pour et surtout de l’entretien et du remplacement régulier des principaux organes d’usure.

Un véhicule propre et bien entretenu bénéficiera ainsi d’une cote légèrement majorée, ou au minimum de la cote correspondant à son âge et kilométrage ; à contrario, tout défaut d’entretien entraînera une réduction de la valeur résiduelle, et donc du capital disponible pour acquérir un nouveau véhicule. Par conséquent, dès la prise en main de votre nouvelle voiture, montrez-vous vigilant sur l’entretien : vous en récolterez les fruits non seulement dans l’usage quotidien, mais aussi à la fin !

Autres articles

Comment faire durer sa voiture plus longtemps

Comment faire durer sa voiture plus longtemps

Lire plus