• FR/FR
  • Mon Compte
Comment faire durer sa voiture plus longtemps

Comment faire durer sa voiture plus longtemps

Publié le 05 janv., 2018

Lire plus

Faute parfois de temps, nous n’accordons pas à nos voitures toute l’attention nécessaire. Il est vrai que la généralisation du contrôle technique d’une part, la mise en place de programmes d’entretien par les constructeurs et le développement des réseaux de spécialistes multimarques pour les opérations courantes d’autre part nous facilitent aujourd’hui la tâche.

Nous n’avons le plus souvent qu’à déposer notre véhicule le matin chez le garagiste et à le récupérer quelques heures après, commandés à le faire par les prescriptions affichées sur l’écran de notre ordinateur de bord.

Par ailleurs, il suffit de soulever le capot d’une voiture moderne pour s’apercevoir que nos possibilités d’intervention sur un organe sont aujourd’hui très limitées – à moins d’être compétent en technologie automobile et de disposer des outils nécessaires.

Voiture d’occasion ou neuve, que nous reste-t-il comme soins à lui prodiguer nous-mêmes ? Relativement peu en fait, ce qui devrait être suffisant pour que nous ne en nous dispensions pas !

En premier lieu, la garder propre, à l’extérieur comme à l’extérieur : les lavages sont l’occasion de repérer des anomalies (comme par exemple des pneus anormalement usés ou des éléments de carrosserie fêlés ou mal fixés).

En deuxième lieu, adopter une conduite souple : anticiper les ralentissements pour limiter les freinages forts, éviter les brusques accélérations, des principes simples qui aident à réduire la consommation de carburant et ménagent les organes de votre voiture – en particulier une usure moins rapide des pneus et plaquettes de frein.

En troisième lieu, privilégier autant que possible un stationnement à l’abri. Si ne pouvons tous avoir un garage, le minimum est lorsque le soleil brille de tous ses feux de rechercher autant que possible des stationnements à l’ombre.

En quatrième lieu, contrôler les différents niveaux régulièrement. Prendre deux minutes pour contrôler le niveau d’huile moteur, de liquide de frein, de refroidissement et d’assistance de direction, par exemple lorsque vous remplissez le réservoir du lave-glace, permet de détecter un niveau bas qui souvent est le signe d’une anomalie.

En cinquième lieu, ne tardez pas et ne rechignez pas à faire une dépense d’entretien : courroie de distribution, durites, amortisseurs… Le remplacement de ces pièces à temps évitera des problèmes ultérieurs bien plus coûteux.

Autres articles

Comment valoriser sa voiture pour la revente

Comment valoriser sa voiture pour la revente

Lire plus

Catégories de voitures sur le marché de l’occasion

Catégories de voitures sur le marché de l’occasion

Lire plus